Les droits des pèlerins de l'extérieur


Le Ministère du Hadjj et de la Omrah joue un rôle de contrôle pour protéger les droits des pèlerins de l'extérieur déterminés conformément aux règlements établis par le ministère du Hadjj et de la Omrah, précisés dans les contrats obligatoires convenus entre les représentants des pèlerins (les bureaux et les agences du pèlerinage) et le pèlerin d'une part, et entre les représentants des pèlerins et des prestataires de services, d'autre part, tels que les services d'hébergement, les services de transport, les services de subsistance, les services de logistique et les services d'hébergement aux lieux saints. Le ministère reçoit les plaintes et les remarques des pèlerins sur les entreprises et les établissements, et les soumet à l'examen du comité compétent afin d'ouvrir  une enquête et d'émettre la décision appropriée à leurs sujets.


Le Ministère évalue, également, les rapports qu'il détient et ceux des autorités compétentes concernant la performance des établissements agréés durant la saison pour examiner les plaintes de pèlerins. De même, le Ministère du Hadjj et de la Omrah​ sanctionne les entreprises et les établissements inculpés soit en leurs imposant des  pénalités financières, soit en suspendant leur permis pour une saison ou plus ou en annulant leurs permis.