​​Le ministère du Hadjj et de l'Omrah s'efforce à protéger les droits du pèlerin, des personnes ayant envie d'effectuer l'Omrah et les visiteurs par les comités de surveillance et de suivi sur le terrain, et les centres de communication, afin de recevoir les plaintes et les observations.


Les droits des pèlerins et des personnes ayant envie d'effectuer l'Omrah sont :

I : Les droits des pèlerins : 

Les droits des pèlerins de l'intérieur
Les citoyens et les résidents au Royaume bénéficient de l'ensemble des droits qui leur sont accordés quand ils veulent accomplir le Hadjj. Le Ministère du Hadjj et la Omrah a la charge de s'assurer qu'ils jouissent de leurs droits parmi lesquels on trouve les droits suivants :
1) Leur permettre d'accomplir le pèlerinage après avoir passé le contrat avec l'une des sociétés et établissements agréés par le Ministère.
2) Le Ministère habilite les entreprises et les établissements capables de fournir le service convenablement aux pèlerins.
3) Le Ministère du Hadjj et de la Omrah facilite pour ceux qui veulent accomplir leur pèlerinage conclure un contrat avec les entreprises et établissements agréés. Le Ministère fait le transfert des données des pèlerins au Ministère de l'Intérieur qui leur délivre le permis de pèlerinage en tant qu'autorité compétente pour le faire.
4) Le Ministère du Hadjj et de l'Omrah prend les garanties financières nécessaires des entreprises et établissements pour assurer l'exécution des contrats passés avec les pèlerins.
5) Le ministère du Hadjj et de l'Omrah met en oeuvre des programmes de contrôle efficaces sur les entreprises et les établissements pour les services convenus avec les pèlerins.
6) Le Ministère reçoit les plaintes et les remarques des pèlerins sur les entreprises et les établissements, et les soumet au comité compétent pour, le cas échéant, mener une enquête et de publier la décision appropriée à ce sujet.
7) Le Ministère remet les rapports dont il dispose concernant la performance des titulaires de permis durant la saison et les rapports qu'il reçoit des autorités compétentes
au comité d'examen des infractions commises pour l'aider à juger les plaintes des pèlerins.
8) Le Ministère du Hadjj et de l'Omrah met en oeuvre les décisions du comité d'examen des infractions rendus pour rétablir les droits des pèlerins. En outre, le Ministère exécute les décisions du comité rendues contre les entreprises et les établissements inculpées et qui comprennent soit des sanctions financières soit la suspension pour une saison ou plus, soit l'annulation des permis.
9) Le Ministère du Hadjj et de l'Omrah représente les pèlerins devant les tribunaux légaux compétents si une entreprise ou un établissement s’oppose au montant de l'indemnité prévue pour le pèlerin.
10) Le Ministère remet aux pèlerins le montant de l'indemnité prévue par les canaux officiels approuvés.
Les droits des pèlerins de l'extérieur
Le Ministère du Hadjj et de la Omrah joue un rôle de contrôle pour protéger les droits des pèlerins de l’extérieur déterminés conformément aux règlements établis par le ministère du Hadjj et de la Omrah, précisés dans les contrats obligatoires convenus entre les représentants des pèlerins (les bureaux et les agences du pèlerinage) et le pèlerin d'une part, et entre les représentants des pèlerins et des prestataires de services, d'autre part, tels que les services d'hébergement, les services de transport, les services de subsistance, les services de logistique et les services d'hébergement aux lieux saints. Le ministère reçoit les plaintes et les remarques des pèlerins sur les entreprises et les établissements, et les soumet à l'examen du comité compétent afin d’ouvrir une enquête et d'émettre la décision appropriée à leurs sujets.

Le Ministère évalue, également, les rapports qu’il détient et ceux des autorités compétentes concernant la performance des établissements agréés durant la saison pour examiner les plaintes de pèlerins. De même, le Ministère du Hadjj et de la Omrah sanctionne les entreprises et les établissements inculpés soit en leurs imposant des pénalités financières, soit en suspendant leur permis pour une saison ou plus ou en annulant leurs permis.

 

II : Les droits des personnes ayant envie d'accomplir l'Omrah :

  1. Créer des conditions propices à l'accomplissement des rituels.
  2. Fournir toutes les règles de sûreté et de confort.
  3. Obtenir la sensibilisation, les conseils et l'orientation nécessaires pour toutes les questions relatives à ses affaires durant la période de leur séjour à l'intérieur du royaume.
  4. Orienter les perdus, recevoir et traiter les plaintes, et travailler à les résoudre, ainsi que recevoir les propositions.
  5. Les accueillir et leur faire les adieux auprès des points de passage.
  6. Transporter les pèlerins et leurs bagages à/de leur résidence.
  7. Assurer ses déplacements entre les villes  de l'Omrah.
  8. S'assurer qu'ils obtiennent tous les éléments de l'ensemble de services contractuels au meilleur niveau possible, et superviser leur confort pendant toute la durée de son séjour.
  9. Confirmer les réservations de voyage.
  10. Fournir un billet en cas de perte et charger l'agent étranger de sa valeur.​